Mathilde, 24 ans.

beautiful-1274056_1920.jpg

Et puis, un jour...

Je n'ai jamais trompée, ni été trompée. En revanche, j'ai été larguée...

Le premier sentiment que j'ai éprouvé, c'est injustice et incompréhension.Même si la relation n'est pas hyper joyeuse, tu te dis que tu aurais dû tout faire pour la préserver.

Tu perds toute ta confiance en toi, dans les hommes, tu te dis que tout ce que tu as vécu, ça ne valait pas le coup, que ce n'était qu'une illusion.Tu regrettes tout, tu ne penses plus du tout aux bons moments. Tu souffres tant que tu rejettes tout ce que tu as vécu avec l'autre.

Au départ, tu es dans le rejet, toute la faute sur l'autre. Finalement, tu te dis que tu as dû générer la rupture et ça, c'est le plus dur. Que tu as commis des erreurs qui l'ont poussé à te larguer.

C'est si brutal que tu passes par des moments de folie. Je faisais semblant d'envoyer des mails à une amie et de me tromper d'adresse pour qu'il pense à moi, alors que pour lui, c'était fini. C'était une manière de garder le contact, de le faire penser à nous...On est tellement blessé qu'on a envie d'avoir un peu d'importance, encore, à ses yeux.

Et puis, du jour au lendemain, la douleur s'estompe. C'est la rupture qui m'a le plus marquée et pourtant, le garçon, je savais que c'était un con; je l'avais idolâtré, on n'était pas partis sur des bases équilibrées. Pendant des mois, j'ai fait des trucs idiots sur Facebook, puis un jour, on passe un cap, sans s'en rendre compte. On passe par une phase où l'on n'a envie d'être avec personne. Mais c'est le jour où l'on ne se pose plus de questions qu'on rencontre quelqu'un et que ça marche. Car ça n'enlève pas la confiance dans les hommes. Je savais que je n'étais pas à 100%  heureuse. Donc, j'attendais quelqu'un d'autre...
Au tout début de Peter, je ne savais pas que j'allais être la dominante. Pour la première fois, je ne me suis pas mise en position de faiblesse. La relation est venue lentement, sans déséquilibre. C'est apparu au moment où j'ai pris confiance en moi. J'ai plus jamais envie de me sentir une fiotte à côté de mon mec. Du coup, Peter, je le domine sur certains aspects mais ce n'est pas cela qui me fait du bien. Peter, c'est gentillesse et dévouement; il fait attention à mon bonheur. Plusieurs fois, j'ai eu envie de rompre, d'aller voir ailleurs.

Si je reste avec lui, je vais être tentée de le tromper.

C'est pas évident de faire comprendre à l'autre qu'il est bénéfique d'aller voir ailleurs pour mieux redémarrer.