Alex, 35 ans.

male-2672431_1920.jpg

On se croyait indestructibles. Il a suffi de ce truc- là. 

Alex, 35 ans

J'étais depuis quatorze ans avec elle. Je suis rentré un jour de tournée. Et elle m'a avoué qu'elle s'était tapé un gars.

J'étais parti trois semaines en Allemagne. On l'avait rencontré à la terrasse d'un café un jour où on était tous les deux. Il s'était arrangé pour la revoir. "Tiens, ça doit être dur de sortir avec un gars qui n'est jamais là". Il a su trouver la corde sensible.

Après forcément...On se croyait indestructibles. Il a suffi de ce truc-là. On se voyait pour trente ans ensemble.

J'ai passé trois mois à perdre dix kilos, à plus dormir. je réattaquais une tournée. Je lui ai laissé l'appart où elle est restée avec sa soeur jumelle qui venait de se séparer de son copain.

Ca a duré trois mois. J'étais sous anti-dépresseurs. Je buvais beaucoup de whisky, comme si c'était du thé. Je me suis laissé descendre très bas. Je ne dormais plus. Baston tous les soirs au bar, à côté de chez moi. On se maltraite physiquement. Je fumais deux paquets par jour. J'avais mal aux poumons en me réveillant le matin.

"J'aimerais qu'il m'arrive une saleté pour que l'autre s'en veuille".

J'avais une conduite suicidaire. Un jour, je suis sorti du bar, je titubais. J'ai insulté des flics. Garde à vue.

Ce qui m'a aidé à sortir du truc? Je venais de faire l'album d'une copine. Elle s'était exilée à Londres. Son mec l'avait plaquée. Elle est rentrée à Lyon. On est sortis ensemble, un peu pour compenser. C'était un ersatz d'amour et puis on a fini par s'aimer. Ca m'a permis de sortir du trou.

Au bout d'un mois avec elle, ça allait mieux.Elle prenait tellement de place avec son énergie! Un vrai bulldozer... Elle remplaçait avantageusement la première!

On est restés presque trois ans ensemble. Pourquoi ça a peté? On s'engueulait forcément... Elle m'en faisait voir. Son ex est revenu. Elle m'a trompé. Elle l'aimait encore. Elle me l'a dit.

J'ai fait une tourné en Guyane. Je me suis laissé faire par une hôtesse de l'air. Les rôles s'inversent. J'ai trompé. Je trouve ça minable. Mais la tentation était grande. Elle est venue me chercher à l'hôtel de ma piaule. Ca a changé la manière que j'avais d'aborder ma copine. Son instinct lui a fait comprendre que j'étais moins à fond.

Alors, elle s'est rapprochée, j'ai coupé avec l'hôtesse de l'air. Puis, à son tour, elle s'est éloignée. Alors, on a tout craqué. Ce qui a foiré la relation, c'est que sa coloc m'a sauté dessus . Je me suis laissé faire. La vie est trop courte. Je me suis dit que je ferais tout ce que j'avais envie de faire, en essayant de peser les conséquences, mais je m'autoriserais les coups d'un soir. Pas de relations longue durée.

J'ai plus envie de me faire planter.

En ce moment, c'est marrant ce qui est en train de m'arriver.

La fille avec laquelle je suis, elle est à Stockholm en ce moment. Là, je vais la voir trois jours. J'ai pas envie que ça pète. Et pour une fois , y a pas d'histoire de tromperie, de part et d'autre.

Je suis un faux gentil. Ou un faux méchant. Je préfère fermer ma gueule et ne rien dire. Mais, à la fin, je déverse tout. On peut pas changer les personnes. C'est peine perdue. On doit apprécier les qualités et faire avec les défauts.  Je dis quand c'est injuste mais sans accabler la personne.

En ce moment, elle est en train d'essayer de me changer. Je la laisse faire mais jusqu'à un certain point. Par exemple, à Miami, j'ai pris un rail de coke. Et elle m'a pris la tête. Ca m'arrive deux fois par an, y a pas de danger quand même. Mais ça lui rappelait une mauvaise expérience avec un ex.

J'ai pas envie d'être infidèle avec elle. Pas pour le moment.